Contact: uefbelgium@gmail.com


Home » Edito du président » Il faut préparer le saut (qualitatif)

Il faut préparer le saut (qualitatif)

mcaL’année 2012 a débuté à toute allure. L’urgence liée à la crise économique et financière, et en particulier à la situation grecque, fait en sorte que les rendez-vous institutionnels se succèdent sans relâche (et peut-être sans vision…). De même, mais à une autre échelle, les sollicitations pour notre mouvement sont nombreuses et, vu l’effectif limité, il est difficile de répondre toujours à tout et dans les temps. C’est ainsi que votre UEF-INFO sort avec un peu de retard, et nous nous en excusons. Mais nous en profitons également pour faire appel aux bonnes volontés et pour lancer la campagne de cotisation 2012. Nous vous remercions dès à présent de votre soutien et de votre confiance.

Le dernier chapitre de la saga intergouvernementale a montré toutes les limites de cette méthode que les fédéralistes ont à maintes reprises dénoncées. Après le pacte budgétaire, accord international conçu en dehors des traités, il s’agit maintenant de passer à la vitesse supérieure et de relancer le processus d’intégration dans le cadre communautaire. Si le pacte budgétaire doit impérativement s’accompagner de mesures de relance économique et de croissance, en ré-équilibrant ainsi l’accord dans une perspective d’avenir, il est tout aussi important de préciser l’objectif des Etats-Unis d’Europe ou de la fédération européenne, en définissant les éléments essentiels du projet, la méthode et l’agenda à suivre. C’est le Parlement européen, unique institution représentant les citoyens d’Europe, qui est amené à prendre ses responsabilités en convoquant une convention constituante pour ouvrir enfin, après le Traité de Lisbonne, un nouveau chantier-projet d’une Europe politique.

Dans ce contexte, nous rejoignons le Forum permanent de la société civile dans son appel : « La rigueur ne suffit pas ! Il faut une Europe fédérale, solidaire et démocratique », car seule une vraie union politique basée sur un modèle fédéral et démocratique pourra sauver l’union monétaire et le projet européen. Le premier rendez-vous des « Etats généraux citoyens pour une Europe fédérale » du 1er mars est l’occasion d’en discuter ensemble et d’établir des revendications à transmettre au Parlement.

Michele CIAVARINI AZZI
Président de l’UEF-Belgique
mca@uef.be

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>